Le conte thérapeutique pour les enfants victimes des attentats

Suite à l’attentat de Nice, la psychologue Marie-Christine Gryson revient, dans  un article paru sur le site de Mediapart, sur une expérience de conte-thérapie proposée aux enfants victimes des attentats de Paris en 2015. Ainsi, un groupe d’enfants de 5 à 9 ans avait été accompagné pour l’écriture d’un conte dans l’objectif de surmonter leur traumatisme.

Capture d’écran 2016-07-16 à 20.10.52.png

« La modélisation de ce conte intitulé « Diésel et les attentats de Paris » donne juste une trame qui laisse toute la place à une utilisation qui pourra être agrémentée tant dans les descriptions que pour les anecdotes ce qui permettra à chaque enfant de se sentir partie prenante dans ce groupe d’appartenance et de contrôler lui-même sa peur par sa propre créativité. »explique la psychologue. Il s’agit ici de psychothérapie s’appuyant sur le conte, mais l’expérience intéressera sans doute bon nombres de consœurs et confrères art-thérapeutes !

Pour lire l’article de Mediapart :

Capture d’écran 2016-07-16 à 19.57.27

Pour se rendre directement sur l’article concernant l’expérience de conte-thérapie :

Capture d’écran 2016-07-16 à 19.57.27

 

Quelques ouvrages abordant le sujet du conte dans le milieu du soin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s