La musique comme contre stimulation sensorielle pour apaiser la douleur

Financé par la Fondation Apicil depuis 2014, un projet d’art-thérapie a été mis en place au Centre Douleurs Chroniques et Soins Palliatifs de l’Hôpital Sainte-Perine à Paris. L’objectif de ce projet, piloté par le Docteur Gomas, est d’exploiter le potentiel analgésique de la contemplation musicale en provoquant une « contre-stimulation sensorielle ». C’est l’art-thérapeute, diplômée de la Faculté de Médecine de Tours, Claire Oppert qui conduit les séances d’art-thérapie à dominante musique.

Capture d’écran 2016-07-14 à 10.18.16.png

Elle explique dans l’article comment, en se basant sur ses compétences d’art-thérapeute, elle sélectionne les musiques qu’elle joue en maîtrisant les effets que celles-ci peuvent avoir sur la sensation de douleur des patients. L’expérience, soutenue par l’ensemble de l’équipe médicale a permis à quatre-vingt douze patients de mieux supporter des interventions douloureuses.

Pour en savoir plus sur l’article paru hier sur le Huffingtonpost :

huffington-post-logo.jpg

D’autres articles sur ce projet :

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20160622.OBS3178/la-musique-de-schubert-comme-antidouleur.html

http://www.infirmiers.com/les-grands-dossiers/douleur/quid-musicotherapie-sur-douleurs-induites-soins-palliatifs.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s