Une nouvelle étude montre l’impact de la contemplation sur le taux de cortisol.

Selon une récente étude, menée par le Professeur Enzo Grossi de l’Université de Bologne, la contemplation d’œuvres picturales peut diminuer de manière significative le stress. Tout comme dans l’étude canadienne dont nous avions parlé la semaine dernière, le niveau de stress a été évalué au regard du taux de cortisol dans le sang.

Capture d’écran 2016-04-27 à 12.04.00.png

Pour cela, cent personnes ont été invitées à contempler la fresque de la coupole du Sanctuaire de Vicoforte. Des test salivaires effectués avant et après la visite, ont permis d’observer une baisse de 60% du taux de cortisol. D’autre part, 90% des participants ont affirmé se sentir mieux après la visite.

Pour lire l’article original en italien :

Capture d’écran 2016-04-27 à 11.58.18.png

Liste des publications du Professeur Enzo grossi :

http://publicationslist.org/enzo.grossi

Ouvrage du Professeur Enzo Grossi en lien avec cette étude :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s