Une art-thérapeute collabore au projet participatif Inside Out

L’art-thérapeute diplômée de l’Afratapem et du DU d’Art-thérapie de Faculté de Médecine, Jessica Tabary est à l’initiative du happening « Il n’y a pas de murs entre nous » en collaboration avec des réfugiés et le photographe Mark Henley. Ce happening, s’inscrivant dans le projet participatif mondial Inside Out prend la forme d’une mosaïque de portraits visible dans les rues de  Genève. L’ambition principale est de « lutter contre certains préjugés à l’encontre des demandeurs d’asile »et de « mieux se connaitre pour mieux préparer le futur ».

Capture d’écran 2016-03-18 à 09.41.47

Pour en savoir plus sur le projet :

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/photo/geneve-51-visages-de-refugies-impriment-le-sol-a-la-maniere-des-fresques-de-jr-236697

http://www.hospicegeneral.ch/actualites-medias/actualites/dernieres-infos/info/article/il-ny-a-pas-de-mur-entre-nous.html?tx_ttnews%5Byear%5D=2016&tx_ttnews%5Bmonth%5D=03&tx_ttnews%5Bday%5D=11&cHash=eaa440d4cfae95d88aece44f7998bc97

Pour en savoir plus sur le photographe Mark Henley :

Pour approfondir le sujet de l’art-thérapie auprès de personnes victimes d’exclusion sociale :

Art-thérapie Actu recommande la lecture du chapitre « Les trajectoires de l’exclusion sociale » par Chantal Raimbault du livre Profession art-thérapeute aux Éditions Elsevier Masson :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s