Musicothérapie : quand le chant remplace la parole perdue.

À l’hôpital Yves Le Foll de Saint brieuc, la neurologue Claudia Vaduva et l’art-thérapeute à dominante musicale Jean Pierre Praud s’associent pour permettre une manière d’expression alternative aux victime d’AVC souffrant d’aphasie. L’intervention auprès des patients se base sur deux techniques : la musicothérapie active et la musicothérapie réceptive.

Capture d’écran 2016-02-23 à 16.24.20

Pour lire l’article et voir le court reportage réalisé par Ouest-France :

Capture d’écran 2016-02-23 à 16.16.28.png

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s